21/02/2007

Carnaval Malmedy: la vague bleue des Ardennais

Mardi, le temps était de la partie avec un nombre impressionnant de participants au cortège des Ardennais et Ardennaises de la Malmédienne. Pour ma part, il me semble que le record de longueur du cortège (et donc de participants) se situe en 2005. La popularité des Ardennais tient à sa simplicité (vestimentaire, sauf pour les Ardennaises), son accessibilité (gratuité) car personne ne se posera la question de savoir d'où vous sortez.  Avec les Ardennais, c'est la base historique du carnaval où c'est l'habit qui fait le moine!  Suffit simplement de plus ou moins correspondre à la norme de la généralité correspondant au groupe (à la masse) et à ses signes de reconnaissance (foulard rouge, sarreau). Quant à la casquette d'Ardennais, d'obligatoire elle passe dans l'accessoire, le facultatif et bientôt dans l'inutile, étant donné que l'esprit de groupe tolère cette perte d'uniformité et d'identification. Il en va de même avec le pantalon blanc. Il serait intéressant de recadrer les conditions "d'apparence" (et indirectement d'appartenance) au groupe tout en gardant son libre accès (cf mon approche sociologique et "anthropologique" du Cwarmê) 

J'observe également que de plus en plus d'Ardennais ne restent plus pour la totalité du parcours. Il y a une sorte de va-et-vient en-dehors/en-dedans du cortège. Quant aux "anciens", ils restent fidèles à la procession!

Carnaval Malmedy 20fev2007 Mar 118 i

Certains trouvent que les temps d'arrêts des deux premières heures sont beaucoup trop longs. Peut-être qu'en informant les participants (venant d'un peu partout) des itinéraires, points d'arrêts et heures de redémarrage, cela permettrait de reconcentrer encore plus les troupes!

16:52 Écrit par Nic de T dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.